bourrique

BOURRIQUE

nom féminin
Étymologie : xviie siècle, d’abord bourique, masculin, « âne ». Emprunté de l’espagnol borrico, du latin populaire *burricus, altération de buricus, « petit cheval ».
■  Fam.
1. Ânesse et, par extension, âne. Un paysan monté sur une bourrique. Péj. Mauvais petit cheval. Expr. fig. Cet homme est têtu comme une bourrique. C’est une tête de bourrique. Faire tourner quelqu’un en bourrique, l’abrutir, le harceler par des exigences abusives ou contradictoires.
2.  Fig. Personne sotte et entêtée. C’est une vraie bourrique. Quelle bourrique !
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.