bureau

BUREAU

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, burel, puis buriaux, « étoffe grossière » ; xive siècle, au sens de « tapis sur lequel on fait les comptes », puis de « table à écrire » ; xve siècle, au sens de « lieu où cette table est installée » ; xviie siècle, pour les autres sens modernes. Probablement dérivé de bure.

I.

I. Table, munie ou non de tiroirs, de tablettes, devant laquelle on s’assoit pour lire, pour écrire, pour effectuer un travail intellectuel.
Le bureau du maître, du professeur. S’asseoir à son bureau pour écrire une lettre. J’ai mis ces papiers sur mon bureau. Poser le courrier sur le bureau du chef de service. Ranger un dossier dans le tiroir de son bureau, dans son bureau. Un bureau à casiers. Un bureau de hêtre, d’acajou. Bureau Mazarin, Empire, Napoléon III. Bureau ministre, d’une grande surface et flanqué de deux séries de tiroirs, l’une à droite, l’autre à gauche. Bureau à cylindre, dont le couvercle, en forme de quart de cylindre, s’escamote vers le haut. Bureau en dos d’âne ou à dos d’âne ou, elliptiquement, bureau dos d’âne, dont le couvercle incliné se rabat horizontalement vers l’avant pour permettre d’écrire. Fig. Déposer un projet de loi sur le bureau de l’Assemblée nationale. Expr. fig. et fam. Cette affaire est sur le bureau, on commence à y travailler, à s’en occuper.

II.

II. Local.
1. Pièce qu’une personne utilise pour y accomplir un travail intellectuel. De la journée, il n’est pas sorti de son bureau. Il marchait de long en large dans son bureau. Le directeur vous attend dans son bureau. Par métonymie. L’ensemble des meubles, garnitures et accessoires qui garnissent cette pièce. Son bureau est d’époque Régence. Fig. et très vieilli. Tenir un bureau d’esprit, réunir chez soi des gens de lettres, des philosophes ou des savants.
2. Local occupé par la direction ou les différents services d’une administration, d’une entreprise ; endroit où travaillent habituellement des employés, des gens d’affaires. Par métonymie. Le service qui occupe ce local. Il y a un grand nombre de bureaux dans cette administration. Les bureaux de ce ministère ont été transférés dans telle rue. Les bureaux de la Banque, de la Caisse d’épargne. Le bureau, les bureaux du journal. Une décision élaborée dans les bureaux. Les bureaux de la mairie, de la perception. Les heures d’ouverture des bureaux. Arriver en retard au bureau. Le personnel des bureaux. Un chef de bureau. Collègues de bureau. Un garçon de bureau, chargé de l’entretien et de la propreté des locaux. Fournitures de bureau. Frais de bureau. Par extension. Marque de domaine : postes. Bureaux ambulants, wagons destinés au tri et à l’acheminement du courrier.
▪ Spécialement. Les services centraux d’une entreprise. Les bureaux de la société sont à Londres, à Paris. Se dit aussi d’un lieu où ne siège pas la direction, mais où une entreprise a des représentants, des agents. Notre bureau de Marseille. Notre maison a des bureaux dans les principales villes de France.
3. Service, office, établissement ouvert au public et offrant un service d’intérêt général. Le bureau d’accueil. Bureau de renseignements, d’information touristique. S’adresser au bureau de la comptabilité, du contentieux. Demander un acte au bureau de l’état civil. Le bureau d’aide sociale. Bureau d’embauche, du personnel. Bureau d’étude technique. Bureau d’assurance, de gestion. Bureau de presse. Bureau des douanes, des hypothèques. Bureau de poste. Bureau de tabac, où se vendent les cigarettes, les allumettes, les timbres postaux et fiscaux, etc. Spécialement. Bureau de vote, où les électeurs viennent déposer leur bulletin dans l’urne ; ensemble des personnes chargées de surveiller les opérations de vote. Marque de domaine : théâtre. Guichet où se vendent les billets. Bureau de location. Ouvrir les bureaux. Jouer à bureaux fermés, tous les billets ayant été vendus (on dit aussi À guichets fermés).
4. Organisme d’État ou international auquel est assignée une tâche précise. Le Bureau des longitudes. Le Bureau international des poids et mesures. Le Bureau international du travail. Marque de domaine : militaire. Section spécialisée d’un état-major. Le Deuxième Bureau, qui centralise les renseignements, est regroupé avec le Bureau des opérations.

III.

III. Par métonymie.
1. Le personnel qui, dans un organisme public ou privé, s’occupe d’administration ou de gestion. Envoyer une invitation à tout le bureau. Au pluriel. Les bureaux, l’ensemble des services, en particulier ceux de l’Administration. Ce projet a été mis au point par les bureaux de la préfecture.
2. Ensemble des membres choisis dans une assemblée, une compagnie, un congrès, une association pour en diriger les travaux. Le bureau d’une assemblée parlementaire. L’élection, le renouvellement du bureau. Faire partie du bureau. Le président, le secrétaire du bureau. Réunion du bureau. Le bureau politique d’un parti. Le bureau de l’Académie française.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.