minime

II. MINIME

nom
Étymologie : xvie siècle. Emploi spécialisé de minime I.
↪ voir aussi : I. Minime (adj. et n.)
Religieux, religieuse d’un ordre mendiant fondé en Calabre, au xve siècle, par saint François de Paule. À la cour des Valois, jusqu’à la mort d’Henri III, les minimes français jouèrent un rôle spirituel et intellectuel privilégié. Le couvent des minimes de la Place royale, à Paris, fut un des foyers de la révolution scientifique du xviie siècle.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.