détester

DÉTESTER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xve siècle, au sens 1. Emprunté du latin detestari, « écarter avec des imprécations en prenant les dieux à témoin, maudire », d’où « exécrer ».
1. Maudire, réprouver, avoir en horreur. Détester les désordres de sa vie passée. Détester sa vie, maudire les misères, les malheurs de sa vie. Il déteste ses fautes. Détester ses péchés, ses crimes, les condamner et en avoir du remords.
2. Avoir en aversion. Détester les flatteurs. La méchanceté de cet homme fait qu’on le déteste. Elle s’est fait détester de tout le monde. Il se déteste lui-même. Ces deux familles se détestaient. Détester le mensonge. Il déteste les plats fortement épicés. Ils détestent la campagne. Elle détestait l’hiver.
3.  Par affaiblissement. Fam. Ne pouvoir endurer ; supporter avec peine. Il déteste la contradiction, qu’on le contredise. Hâtez-vous, je déteste attendre. Par litote. Iron. Elle ne déteste pas les compliments, elle les apprécie, y est fort sensible.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.