bougre, -esse

BOUGRE, BOUGRESSE

nom
Étymologie : xiie siècle, bogre, « hérétique ». Du bas latin bulgarus, « bulgare », les Bulgares étant alors considérés comme hérétiques (voir Bogomile).
1.  Anciennement. Hérétique bulgare que l’on accusait de sodomie. Par extension. Sodomite.
2.  Aujourd'hui. Seulement dans quelques expressions. Un pauvre bougre, un homme peu avantagé par le destin. Un bon bougre, un brave homme. Ce n’est pas un mauvais bougre, un mauvais homme. Iron. Un sacré bougre, une fameuse bougresse. Avec une nuance d’affection. Il n’en fera jamais d’autres, ce bougre-là ! Loc. Péj. Bougre de, espèce de. Bougre de sauvage ! Bougre d’âne ! Bougre d’imbécile !
3. Interjection populaire marquant l’étonnement, la surprise, l’admiration. Ah bougre ! te voilà enfin ! Bougre ! il ne fait pas chaud aujourd’hui.
(On dit par atténuation Bigre !)
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.