En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

descente

DESCENTE

nom féminin
xive siècle, au sens de « succession ». Dérivé de descendre.
1. Le fait de descendre, de se déplacer vers un endroit situé plus bas. La descente d’un mineur dans un puits. La descente du Ventoux nous a pris deux heures. La descente d’un fleuve, d’un torrent. L’avion amorçait sa descente. Une descente en parachute. L’épreuve féminine de descente, épreuve de vitesse de ski alpin. Piste de descente.
▪ Spécialement. La descente d’Orphée aux enfers. Expr. fig. Descente aux enfers, expérience douloureuse, épreuve particulièrement cruelle. Cette maladie est pour elle une vraie descente aux enfers. L’emprise de la drogue lui fait vivre une descente aux enfers. religion chrétienne. La descente du Christ aux enfers, voir Enfer. Par métonymie. Œuvre d’art représentant cette scène. « La Descente aux enfers » de Fra Angelico, du Tintoret.
2. Le fait de quitter une monture ou un véhicule. Accueillir quelqu’un à la descente du train, à sa descente d’avion. Par métonymie. Descente de lit, petit tapis de chambre à coucher, placé de manière qu’on y pose les pieds quand on descend du lit.
3. Le fait de baisser de niveau. La descente des eaux se fera peu à peu. Enregistrer une forte descente du thermomètre. pathologie. Descente d’organe, appellation familière désignant une ptose (de l’estomac, du rein, etc.) ou un prolapsus (de la vessie, de l’utérus, etc.).
4. La pente par laquelle on descend ; le fait de descendre cette pente. La descente de ce sommet est presque abrupte. Une descente rapide, dangereuse. Les freins s’échauffent dans la descente.
5. Dispositif permettant l’écoulement, l’évacuation d’un liquide. Une descente de fonte, de plomb, de zinc. La descente de l’évier est bouchée.
6. Irruption en force, par terre ou par mer, avec des intentions hostiles. Les Normands multipliaient leurs descentes en France. Les Anglais firent une descente sur la côte. Par analogie. Descente de police. La police a fait une descente chez lui pour perquisitionner. Spécialement. Participer à une descente de justice ou, elliptiquement, à une descente sur les lieux du crime. Fam. Faire une descente à la cave, dans le garde-manger, dans le réfrigérateur.
7. Action de déplacer vers le bas. La descente du piano a été rendue difficile par l’étroitesse de l’escalier. religion chrétienne. La descente de croix du Christ. Par métonymie. Œuvre d’art représentant cette scène. « La Descente de croix » de Rubens, de Rembrandt.
8.  Pop. Il a une bonne descente, c’est un bon buveur ou, parfois, c’est un grand mangeur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.