épi

ÉPI

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, espi. Issu du latin spicum, variante de spica, « pointe ».

I.

I. Marque de domaine : botanique. Inflorescence dont les fleurs sont sessiles et insérées sur un axe commun.
Les fleurs du plantain, de l’arum sont groupées en épi. Épi simple. Épi composé, formé de plusieurs épillets. Un épi de blé, de maïs, d’orge, de seigle, de sarrasin. Dans le langage courant, s’emploie surtout pour désigner l’inflorescence des céréales. Des épis mûrs, lourds, serrés, bien formés. Des épis maigres. Moissonner les épis. Égrener des épis.

II.

II. Par analogie.
1. Ornement imitant la forme d’un épi de blé. Un épi de plumes. Un épi de diamants.
2. Mèche de cheveux qui pousse dans une direction contraire à celle des autres cheveux. Un épi rebelle.
3.  Marque de domaine : architecture. Assemblage des chevrons autour du poinçon d’un comble pyramidal. Épi de faîtage, ornement de métal ou de céramique surmontant les extrémités du faîtage.
4.  Marque de domaine : travaux publics. Ouvrage de pieux ou de maçonnerie que l’on dispose en oblique ou perpendiculairement au rivage ou à la rive, le long du littoral ou d’un cours d’eau, pour modifier le mouvement des eaux et protéger de l’érosion la côte ou les berges.
5.  Marque de domaine : chemin de fer. Ensemble de ramifications latérales en cul-de-sac, partant d’une voie secondaire.
6.  Loc. En épi, en oblique, ou à la perpendiculaire d’un plan. Des rayonnages de bibliothèque disposés en épi, perpendiculaires à un mur et présentant deux surfaces de rangement. Des véhicules garés en épi, en biais le long d’un trottoir, d’un mur, etc.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.