En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

fenestre

1re édition

FENESTRE.

subst. fem.
■  Ouverture faite dans une muraille pour donner du jour, & le bois & le vitrage dont elle est accompagnée. Fenestre basse. fenestre haute. croisée de fenestre. se tenir à la fenestre. ouvrir les fenestres. fermer les fenestres. se mettre à la fenestre. mettre la teste à la fenestre. passer par la fenestre. regarder par la fenestre. jetter par les fenestres.
On dit prov. d’Un prodigue, qu’Il jette tout par les fenestres. Et d’un importun, dont on ne peut se deffaire, que l’on a peine à chasser. Si vous le faites sortir par la porte, il rentrera par la fenestre. Et on dit prov. & fig. Il faut passer par là ou par la fenestre, pour dire, C’est une necessité indispensable.
Fenestrage. s. m. collectif. Toutes les fenestres d’une maison. Le fenestrage de ce palais est tout de cristal.
Il signifie aussi, L’ordre, la disposition pour les jours, pour les fenestres d’une maison. Le fenestrage de ce bastiment est mal entendu, est mal ordonné.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.