En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

fenêtre

6e édition

FENÊTRE.

s. f.
■  Ouverture faite dans certaines parties d’un bâtiment, pour donner du jour et de l’air à l’intérieur. Fenêtre basse. Fenêtre haute. Fenêtre carrée, ronde, ovale. Fenêtre à balcon. Avoir des pots de fleurs sur sa fenêtre. Se tenir à la fenêtre. Se mettre à la fenêtre. Mettre la tête à la fenêtre. Regarder par la fenêtre. Jeter par la fenêtre. Passer par la fenêtre. Sauter par la fenêtre. L’impôt des portes et fenêtres.
Il se dit aussi quelquefois Du bois et du p. 742vitrage qui composent la croisée. Ouvrir les fenêtres. Fermer les fenêtres. Il manque plusieurs carreaux de vitre à cette fenêtre.
Fig. et fam., Cette maison n’a ni portes ni fenêtres, se dit D’une maison fort délabrée.
Prov. et fig., Jeter tout par les fenêtres, Dissiper son bien en folles dépenses.
Prov. et fig., Si vous le faites sortir par la porte, il rentrera par la fenêtre, ou Chassez-le par la porte, il rentrera par la fenêtre, se dit D’un importun dont on ne peut se débarrasser.
Fenêtre, en termes d’Anatomie, se dit Des deux ouvertures placées à la paroi interne de la cavité du tympan. La fenêtre ronde. La fenêtre ovale.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.