En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

comparaison

4e édition

COMPARAISON.

s. f.
■  Discours par lequel on marque la ressemblance qu’il y a entre deux choses, entre deux personnes. Comparaison des Hommes illustres, Grecs & Romains.
On dit, qu’Une chose est sans comparaison, hors de comparaison, pour dire, qu’Elle est excellente & sans pareille.
Sans comparaison, se dit encore par civilité & par respect, lorsqu’on marque le rapport que deux personnes d’une condition fort disproportionnée ont en quelque chose. Il a fait sans comparaison comme le valet de la Comédie.
On dit proverbialement, que Toutes comparaisons sont odieuses, pour marquer, qu’Il est dangereux de comparer deux personnes ensemble, parce que l’une des deux pourroit s’en offenser.
On dit aussi proverbialement, que Toute comparaison cloche, pour dire, qu’Il n’y a point de comparaison qui soit parfaite en tout.
On dit encore, Trève de comparaison. Point de comparaison, s’il vous plaît. Il ne faut pas faire de comparaison avec plus grand que soi, pour dire, qu’Un inférieur ne doit pas traiter de pair à compagnon avec ceux qui sont au-dessus de lui.
On dit adverbialement, En comparaison, pour dire, Au prix, à l’égard. Ce n’est qu’un ignorant en comparaison d’un tel. Toutes les créatures ne sont qu’un néant en comparaison de Dieu.
On dit aussi adverbialement, Par comparaison, pour dire, Eu égard, par rapport. La plupart des choses ne sont bonnes ou mauvaises que par comparaison. Cela n’est blanc que par comparaison à une autre chose qui n’est pas si blanche.
Comparaison, signifie aussi Similitude, & se dit De cette figure dont les Orateurs & les Poëtes se servent, en comparant une chose ou une personne à quelqu’autre, pour apporter de la clarté ou de l’ornement à leur sujet. Belle comparaison. Riche comparaison. Il y a de belles comparaisons dans Homère. Il est abondant, il abonde, il est heureux en comparaisons. Cette comparaison est juste, est bien prise. Cette comparaison fait une belle image, elle vient bien au sujet, &c. Il a tiré, il a pris sa comparaison des mouches à miel, du lion, &c. Toute devise doit pouvoir se réduire en comparaison, n’est proprement qu’une comparaison.
Comparaison, signifie aussi Le parallèle qu’on fait de deux personnes ou de deux choses, pour en examiner les ressemblances & les différences. Pour faire une juste comparaison de ces deux Auteurs, il faut considérer en quoi ils conviennent, & en quoi ils différent. Faire comparaison de deux personnes, ou entre deux personnes. Faire comparaison d’une chose avec une autre. Ne faites point entrer cet homme-là en comparaison avec un si grand personnage. Mettre quelque chose en comparaison avec une autre. Il n’y a point de comparaison d’un tel à un tel, ou d’un tel avec un tel, ou entre un tel & un tel.
On appelle Comparaison d’écriture, La confrontation qu’on fait de deux écritures l’une avec l’autre, pour juger si elles sont de même main. Et l’on appelle Pièces de comparaison, Des pièces reconnues, que l’on rapporte pour les confronter avec d’autres qui sont contestées.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.