En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

dormant, ante

8e édition

DORMANT, ANTE.

adj.
■  Qui dort. Il s’emploie surtout au figuré et se dit des Choses qui sont de nature à se mouvoir, à être mues, et qui cependant restent arrêtées ou fixées en quelque endroit. Eau dormante, Eau qui ne coule point, comme celle des fossés, des marais, des étangs ; Fenêtre dormante, châssis dormant, Fenêtre, châssis qui ne s’ouvre point ; Pont dormant, Pont qui ne se lève point ; Pêne dormant, Pêne qui ne peut s’ouvrir ni se fermer qu’avec la clef ; Ligne dormante, Ligne qui demeure fixée dans l’eau, sans que le pêcheur la tienne ; Manœuvres dormantes, Manœuvres d’un navire qui ne sont jamais dérangées, telles que les haubans.
Il se dit, comme nom masculin, du Châssis fixe et immobile auquel tient et dans lequel vient s’emboîter une porte ou le châssis mobile d’une croisée. Un dormant de croisée. Poser, sceller un dormant.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.