confondre

CONFONDRE

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Attendre).
Étymologie : xiie siècle, au sens d’« anéantir un ennemi ». Du latin confundere, « mêler, mélanger », d’où « troubler, rendre confus, détruire » et, en latin chrétien, « humilier, couvrir de confusion ».
1. Réunir des choses différentes de manière qu’il ne soit plus possible de les distinguer. Dans le chaos originel, tous les éléments étaient confondus. Deux fleuves qui confondent leurs eaux. Deux lignes qui finissent par se confondre. À l’horizon, la mer se confondait avec le ciel. Le caméléon se confond avec son milieu. L’obscurité confond tous les objets, les rend indiscernables. Je ne sais plus où j’en suis, toutes mes idées se confondent, tout s’embrouille dans mon esprit. Le peuple délibérait, toutes classes confondues. L’Assemblée a voté le projet toutes tendances confondues. La mort égalise et confond tous les rangs, toutes les conditions. Le peuple conquérant a fini, à la longue, par se confondre avec le peuple vaincu. Son destin se confond avec celui de son pays.
2. Prendre une personne ou une chose pour une autre. On confond sans cesse ces jumeaux. Vous me confondez avec mon frère. Confondre deux noms qui se ressemblent. Ces deux couleurs ne sauraient être confondues. Confondre l’innocent et le coupable, l’innocent avec le coupable. Vous confondez les deux sens de ce mot. Il ne faut pas confondre liberté et licence, démocratie et démagogie. Absolument. Il est possible que je confonde.
3. Déconcerter ; troubler, remplir de stupeur ou de confusion. Je suis confondu par tant d’audace. Une telle insolence a de quoi confondre. Être confondu d’admiration. Cela confond l’imagination, cela dépasse tout ce que l’on peut imaginer. Tant de haine me confond. Vos louanges, vos compliments me confondent. Expr. Se confondre en remerciements, en excuses, les multiplier avec excès.
4. Convaincre d’une faute, réduire au silence. Cette déposition a confondu l’accusé. Voici un argument propre à le confondre. Confondre un menteur, un calomniateur, le démasquer et, par métonymie, confondre le mensonge, la calomnie.
5.  Class. Ruiner, réduire à l’impuissance. Confondre les plans de l’ennemi. Dieu se plaît à confondre les projets des hommes. Confondre l’hérésie. Que le ciel le confonde !
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.