détention

DÉTENTION

nom féminin
Étymologie : xiiie siècle, detencion, au sens 2. Emprunté du bas latin juridique detentio, « action de détenir, séjour ».
1. Le fait de détenir, d’avoir en sa possession pour une durée plus ou moins longue. Détention illégale d’armes à feu, de stupéfiants. Marque de domaine : droit civil. Possession matérielle d’un bien indépendamment du titre qui la justifie. La détention d’une somme. La détention des effets d’une succession. Détention précaire, disposition matérielle légale d’une chose dont on n’est pas le possesseur.
2. Le fait de détenir quelqu’un, de le garder prisonnier. Retenir quelqu’un en détention. Des otages gardés en détention. Une longue détention. Lieu de détention. Marque de domaine : droit pénal. État d’une personne détenue dans un établissement pénitentiaire. Être condamné à trois ans de détention, à la détention à perpétuité. Détention provisoire ou, anciennement, détention préventive, incarcération d’un inculpé en attente de jugement. Ordonner la mise en détention provisoire. Détention arbitraire, effectuée dans des conditions illégales, hors des cas ou des conditions déterminés par la loi. Détention criminelle ou, anciennement et elliptiquement, détention, peine criminelle, politique, prononcée à perpétuité ou à temps, effectuée autrefois dans une forteresse et aujourd’hui dans une maison centrale. Centre de détention.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.