détenir

DÉTENIR

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Tenir).
Étymologie : xiie siècle, au sens de « s’emparer de ». Emprunté, avec une francisation d’après tenir, du latin detinere, « retenir, empêcher, tenir occupé ».
1. Garder pour soi, retenir en sa possession. Détenir des documents, des archives. Détenir les effets d’une succession. Détenir illégalement le bien d’autrui. Fig. Détenir un secret. Détenir le pouvoir, l’autorité. Il croit détenir la vérité. Ce parti détient la majorité au sein de l’assemblée. Détenir le moyen de parvenir à ses fins. La police détient enfin la preuve de sa culpabilité. Marque de domaine : sports. Détenir un record, en être le titulaire.
2. Retenir quelqu’un contre sa volonté, le garder captif. Détenir un prisonnier de guerre, des otages. Détenir quelqu’un en prison ou, elliptiquement, détenir quelqu’un, le retenir en prison par mesure judiciaire. On l’a détenu préventivement pendant trois mois. Être détenu pour vol. Il était détenu arbitrairement. Par pléonasme. Être détenu prisonnier.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.