En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

lict

1re édition

LIT.

s. m. (Quelques-uns escrivent Lict,)
■  Meuble dont on se sert pour y coucher, pour y reposer, pour y dormir. On comprend ordinairement sous ce nom tout ce qui compose ce meuble, sçavoir le bois de lit, le tour de lit, le ciel, la paillasse, le sommier, le matelas, le lit de plume, le chevet, ou le traversin, les draps, la couverture & la courtepointe, &c. Grand lit. petit lit. lit de camp. lit suspendu. un lit bien garni. dresser un lit. tendre un lit. le devant du lit. les pieds du lit. la ruelle du lit se mettra au lit. estre au lit. se tenir au lit. garder le lit. se lever du lit. sortir du lit. je l’ay pris au sortir du lit, au saut du lit. je l’ay trouvé encore au lit. il estoit couché bien à son aise dans son lit. il est si pauvre qu’il n’a pas un lit où se coucher. il est mort dans son lit.
On dit, d’Un mari & d’une femme qui ne couchent point ensemble, qu’Ils font lit à part.
On dit, d’Un homme qui ne fait que manger & dormir, qu’Il va du lit à la table, & de la table au lit.
On dit, Estre au lit de la mort, pour dire, Estre malade à l’extremité. Il est au lit de la mort. il ne faut pas attendre à faire penitence qu’on soit au lit de la mort.
On dit prov. que Le lit est l’escharpe de la jambe.
On dit aussi prov. Le lit est une bonne chose, si l’on ny dort, on y repose,
On appelle, Lit nuptial, Le lit où les nouveaux mariez couchent la premiere nuit de leurs noces. Le Curé est venu benir le lit nuptial.
On appelle, Lit de parade, Un lit tendu dans une chambre plustost pour ornement, que pour y coucher.
On appelle aussi, Lit de parade, Le lit où l’on expose durant quelques jours les Princes & grands Seigneurs aprés leur mort, avant que de les enterrer. On l’a mis en son lit de parade.
On appelle, Lit de repos, Une sorte de petit lit bas sans rideaux & sans pavillon, qu’on met ordinairement ou dans une chambre ou dans un cabinet pour s’y reposer.
On appelle, Lit de sangle, Un lit fait de sangles attachées à deux longues pieces de bois soustenuës par des pieds ou jambages qui se croisent. Et cette sorte de lit ne sert d’ordinaire que pour coucher des valets.
On appelle, Lit de camp, Un petit lit dont les pieds & les quenouilles se brisent ou se demontent en sorte que tout le bois de lit se met en un petit paquet quand on le veut transporter.
On appelle, Lit de veille, Un lit qu’on accommode à terre dans la chambre d’un malade pour le veiller.
Lit, se prend quelquefois pour le bois & le fond du lit seulement. Un lit de bois de noyer. un lit de sangle.
Il se prend aussi quelquefois pour le tour du lit seulement. Un lit d’esté. un lit d’hiver. un lit double. un lit de serge, de drap, de damas, de velours, &c. un lit en broderie. un lit avec de la crespine d’or, avec des boutons, &c. un lit à bandes. un lit à pentes. un lit à housse.
On appelle, Lit d’Ange, Un tour de lit dont le bois n’a point de quenoüilles, & dont les rideaux sont retroussez.
Lit, se prend aussi quelquefois particulierement pour le matelas & le lit de plume où l’on couche, & pour les draps & les couvertures qui y servent. Un bon lit. un lit bien mollet. un meschant lit. un lit bien dur. En ce sens on dit, Faire un lit, pour dire, Le mettre en estat que l’on y puisse coucher proprement, & commodément, Faites mon lit. accommodez mon lit. deffaire un lit. descouvrir un lit. bassiner un lit.
Lit, se prend encore quelquefois pour tout lieu où l’on se couche, quoy qu’il n’y ait point de bois de lit, ny de matelas, de rideaux, &c. Un lit de gazon. la terre est son lit. il couche sur un fumier, c’est là son lit. le lit de ce bon Hermite, ce sont deux ais & une botte de paille.
Lit, se prend aussi quelquefois dans la signification de Mariage. Ainsi on dit, Les enfants du premier lit, du second lit, pour dire, Les enfants du premier, du second mariage. Il a des enfants de deux lits.
On dit, que Le Roy est en son lit, est seant en son lit de Justice, pour dire, qu’Il est seant au Parlement. Le Roy estant en son lit de Justice, seant en son lit de Justice.
On dit, Mourir au lit d’honneur, pour dire, Mourir à la guerre dans quelque occasion remarquable ; & cela se dit d’un homme de guerre qui est tué dans une bataille, dans un combat, à l’attaque, ou à la deffense d’une place.
Lit, signifie fig. Le canal par où coule une riviere. Le lit de la riviere. la Durance change souvent de lit. le lit de la Seine est fort profond. la Loire sort quelquefois de son lit & s’espand sur les sables.
Lit, sign. aussi fig. Une couche de quelque chose qui est estenduë sur une autre. Dans ce terrein vous trouverez un lit de terre, puis un lit d’argille, puis un lit de sable. pour faire ce syrop il faut mettre dans un vase un lit de tranches de pommes, puis un lit de sucre, &c.
Chaslit. s. m. Bois de lit. Chaslit de bois de noyer. le chaslit est rompu. chaslit de fer.
Alitter. v. a. Reduire à garder le lit. Cette fievre l’a alitté. il est allitté.
Il est aussi n. p. & sign. Se mettre, se tenir au lit pour cause de maladie. Il s’est alité.
Alitté, ée. part.
Littiere. s. f. (Plusieurs escrivent Litiere) Paille ou autre chose semblable qu’on espand dans les escuries, dans les estables, sous les chevaux, les bœufs, les moutons, &c. afin qu’ils se couchent dessus. Litiere fraische. vieille littiere. faire la littiere à des chevaux, à des vaches, &c. faites bonne littiere à ces chevaux.
On dit, qu’Un cheval est sur la littiere, Quand il est malade ou estropié, à ne pouvoir sortir de l’escurie. p. 657Tous mes chevaux sont sur la littiere.
On dit prov. Faire littiere de quelque chose, pour dire, La prodiguer & la repandre comme une chose vile. Il ne tient compte d’argent, il en fait littiere. je ne me soucie point de cela, j’en fais littiere.
On dit prov. qu’Un homme est sur la littiere, pour dire, qu’Il est malade au lit. Le pauvre homme, il y a long-temps ; il y a trois mois qu’il est sur la littiere. tous mes gens sont sur la littiere.
Littiere, signifie aussi, Sorte de voiture ou de chaise couverte portée sur deux brancards par deux mulets ou deux chevaux, l’un devant, l’autre derriere. Une grande littiere. une littiere decouverte. il se fait porter en littiere. il va en littiere. ce carrosse est doux comme une littiere.
Delit. subst. masc. Se dit Des pierres de taille qui sont placées en œuvre à contre sens de ce qu’elles estoient dans la carriere. Cette pierre est en delit.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.