En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
9e édition (actuelle)
8e édition
1932-1935
9e édition
ACTUELLE
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

pause-café
PAUSE nom féminin
xive siècle, au sens de « silence », en musique. Emprunté du latin pausa, « arrêt, cessation ».
■  Suspension, interruption momentanée de l’action, de la tâche qu’on est en train d’accomplir ; arrêt provisoire. S’accorder une pause d’un quart d’heure. L’orateur observa une pause. Marquer une pause après chaque mot. Reprise d’un match après la pause. Fig. Le gouvernement observe une pause dans les réformes.
▪  Fam. En composition, suivi d’un substantif qui désigne ce à quoi on consacre cette interruption. Pause-café. Pause-déjeuner.
▪  Spécialement. musique. Intervalle de temps pendant lequel le ou les musiciens s’arrêtent de jouer, de chanter. Marquer les pauses. Compter les pauses. Dans la notation, silence équivalant à la durée d’une ronde ou, par convention, à une mesure entière. Par métonymie. Signe donnant cette indication, placé sous la quatrième ligne de la portée. Une pause vaut quatre soupirs. Demi-pause, voir ce mot.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.