En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

confirmation

CONFIRMATION

nom féminin
xiiie siècle. Emprunté du latin classique confirmatio, « action d’affermir, d’encourager », puis, en latin chrétien, pour désigner le sacrement.
1. Le fait de certifier, d’authentifier après vérification. Cette nouvelle demande confirmation. Voilà la confirmation de ce que je craignais. N’en parlez pas avant d’en avoir reçu confirmation.
▪ Par extension. Affirmation réitérée, claire et catégorique. La confirmation d’une promesse, d’une décision. La confirmation d’une commande.
2.  droit. Acte d’une juridiction d’appel qui entérine la décision des premiers juges. Confirmation d’un jugement, d’un arrêt. Confirmation d’un privilège. Transmettre la confirmation d’un acte. Pour confirmation, vous recevrez un extrait de l’arrêté ministériel.
3.  rhétorique. Vieilli. Partie du discours dans laquelle on prouve ce qui a été énoncé dans l’exposition.
4.  religion chrétienne. Chez les catholiques, sacrement qui affermit le chrétien dans la grâce reçue au baptême. Recevoir la confirmation des mains de l’évêque. Chez les protestants, acte de renouvellement des engagements du baptême.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.